Archives par mot-clé : vidéo

La tragédie Tomyris de Marie-Anne Barbier en livre numérique

Dans le cadre de son module sur le théâtre classique à l’université Gustave-Eiffel, Suzanne Duval a proposé à ses deuxièmes années de licence de lettres modernes de contribuer à la mise en ligne sur Wikisource de la tragédie Tomyris de Marie-Anne Barbier. Cette pièce était absente d’anthologies précédemment publiées d’une part par Perry Gethner en 1993, d’autre part sous la direction d’Aurore Évain, Perry Gethner et Henriette Goldwyn en 2011, qui contenaient d’autres œuvres de Marie-Anne Barbier : Arrie et Pétus et Le Faucon.

Continuer la lecture de La tragédie Tomyris de Marie-Anne Barbier en livre numérique

Des tutoriels en vidéo pour aider à mettre en ligne des écrits de femmes sur Wikisource

Suite au confinement, les ateliers Wikisource Autrices organisés mensuellement au siège de Wikimedia France à Paris avec l’association Le deuxième texte ont eu lieu en vidéoconférence.

Nous en avons profité, lors de l’atelier du 16 mai, pour préparer quelques vidéos illustrant comment mettre en ligne des écrits de femmes sur Wikisource, qui enrichiront le corpus de textes du projet de recherche Cité des dames, créatrices dans la cité.

Exemple de relecture et mise en forme d’une page de poésie et d’une page de roman

Chargement d’un ouvrage dans Wikisource

Zoë Skoulding, Jean Portante, atelier Michael Woolworth, Paris

Zoë Skoulding, Jean Portante, atelier Michael Woolworth, Paris : https://www.youtube.com/watch?v=tmrfVT0meVg

Zoé Skoulding et son traducteur Jean Portante lisent des extraits du recueil, For the Bièvre,  Pour la Bièvre, à l’atelier Michael Woolworth le 13 septembre 2019. La lecture a été organisée par Olivier Brossard et l’association Double Change dans le cadre du colloque : « Représenter la ville, les mots, les gestes et l’esprit », organisé par le LISAA avec le soutien de l’IUF et du projet Cité des Dames.Zoé Skoulding suit la Bièvre à travers la ville et à travers les textes pour créer son chemin. Elle partageait la séance de lecture avec Jacques Roubaud, célébrissime poète de la ville. Deux manières poétiques d’habiter la ville et de faire entendre sa puissance créatrice. Celle de Zoé Skoulding invite à penser le chemin des mots comme une résurgence. La trace souterraine du passé urbain et littéraire s’écoule dans la parole de la poétesse soumise au flux de sa diction.