Recrutement d’un ou une ingénieure de recherche en humanités numériques

Le LISAA, Littératures, SAvoirs et Arts, recrute un ingénieur ou une ingénieure de recherche pour un contrat de travail à durée déterminée de treize mois sur le projet de recherche Cité des Dames, créatrices dans la cité.

Ce projet vise à mettre en lumière les créatrices dans la ville, en proposant notamment des promenades réelles ou virtuelles du matrimoine urbain, notamment à Paris, mais aussi dans des villes de province (partenariat Lyon et Bordeaux) et dans des villes de taille plus réduite comme Fontainebleau ou Nérac.

Il s’intéresse particulièrement au rapport des écrivaines et des villes : l’inscription de leur activité d’écriture dans les villes, la représentation des villes dans leurs textes, la manière dont la sociabilité urbaine est transformée par la vie littéraire.

Dans ce projet pluridisciplinaire et transéculaire, un volet spécifique est consacré aux XVIe-XVIIe siècle et notamment aux Marguerite de Navarre. Des partenariats avec le projet HumanA de Bordeaux piloté par Violaine Giacomotto-Charra et avec le projet Cour de France (Caroline Zum Kolk) ouvrent plus largement sur la place des femmes de l’ancien régime dans la construction des savoirs et des cultures urbaines.

Tous ces projets reposent sur la collecte de données mais aussi sur une réflexion sur la manière de les interpréter et de les valoriser grâce aux outils numériques.

Les missions consisteront à recueillir, structurer et valoriser, à l’aide d’outils numériques, des données relatives à des créatrices de la Renaissance, notamment la bibliothèque et les comptes de Marguerite de Valois.

Il prévoit aussi, sur environ un tiers du temps de travail, d’assurer la coordination du projet Cité des Dames, en particulier l’animation du carnet de recherche Hypotheses et l’organisation d’événements (un colloque à Pau initialement prévu en juin 2021 notamment).

Le profil recherché est celui d’un ou une titulaire de doctorat en littérature ou histoire moderne 16e-17e, éventuellement d’un ou une doctorante en fin de thèse, avec des appétences et compétences sur le traitement des archives et les humanités numériques, et une expérience de travail dans des projets de recherche interdisciplinaires.

Les missions seront menées dans l’équipe FTD (Formes, Théories, Discours) du LISAA, avec Caroline Trotot, en collaboration avec Philippe Gambette du LIGM. Par ailleurs, un encadrement de stagiaires pourra être envisagé.

Prise de poste souhaitée : prévue pour juin 2021, mais pourra être décalée si besoin.

Transmettre le 30 avril 2021 au plus tard, votre CV et votre lettre de motivation pour ce poste.

Contacts :  caroline.trotot@univ-eiffel.fr, philippe.gambette@univ-eiffel.fr

Retrouver cette offre en PDF


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.