Journée d’étude « Sur les traces de voyages et d’itinéraires féminins, du XVIe siècle à nos jours. Honneur à Alexandra David-Neel »

Affiche de la journée d'études

Dans le cadre du mois de l’égalité de l’Université Gustave Eiffel, Marie Mossé et Caroline Trotot organisent le 29 mars 2024 une journée dédiée aux voyages et itinéraires féminins du XVIe siècle à nos jours.

Cet événement constituera l’occasion de célébrer la mémoire d’Alexandra David-Neel dans le bâtiment de l’Université Gustave Eiffel qui porte son nom, sur le campus de Marne-la-Vallée. Communications scientifiques, démonstration d’outil numérique, table-ronde méthodologique interdisciplinaire et présentations des créations d’étudiants et étudiantes des formations d’études visuelles et de Musique de l’UFR LACT alterneront.

Cette journée s’inscrit dans les travaux exploratoires du projet de Fédération Savoirs, urbanité du genre et minorisations

Lieu : Université Gustave Eiffel
Bâtiment Alexandra David-Néel, Amphithéâtre F2
2, allée du Promontoire
93160 Noisy-le-Grand

PROGRAMME

9h-9h30 – Caroline Trotot et Marie Mossé (Université Gustave Eiffel) – Introduction de la journée et présentation d’Alexandra David-Neel.

9h30-10h00 – Véronique Léonard-Roques (Université de Bretagne occidentale) – Voyages choisis, voyages contraints : quelques exemples français et britanniques de mobilité féminine au tournant du XVIIIe siècle.

10h00-10h30 – Caroline Trotot et Philippe Gambette (Université Gustave Eiffel) – Cartographies numériques interactives de voyages féminins du XVIe siècle.

10h30-11h – Déambulation pour entendre Alexandra David-Neel grâce aux étudiant·es d’Arts Numériques de l’Université Gustave Eiffel / Pause café

11h00-12h30 – Table-ronde interdisciplinaire : quelles méthodes pour étudier et valoriser les traces des itinéraires féminins ?
· Claire Delahaye (maîtresse de conférences en Études américaines, Université Gustave Eiffel) ;
· Nicole Dufournaud (docteure en histoire, ingénieure de recherche en humanités numériques, Université Gustave Eiffel) ;
· Mari Oiry-Varacca (maîtresse de conférences en géographie, Université Gustave Eiffel) ;
· Lenka Stransky (docteure habilitée à diriger des recherches en musicologie, Conservatoire à rayonnement départemental Val Maubuée / Université Gustave Eiffel).

12h30-13h00 Alain Guyot (Université de Lorraine) – Sur les traces d’une femme au mont Blanc : des Lettres d’un voyageur de George Sand à Une course à Chamounix d’Adolphe Pictet.

13h00-14h00 – Pause Déjeuner

14h-15h – Présentation par les étudiant·es de Musique (Licence et Master) de l’Université Gustave Eiffel de leurs compositions en l’honneur d’Alexandra-David-Neel.

15h-15h15 – Pause café

15h15-15h45 – Diana Rodova (Université de Bretagne occidentale) – Un détour par l’Exposition Universelle de 1889 à travers les chroniques parisiennes de Františka Gregorová et d’Emilia Pardo Bazán.

15h45-16h15 – Nina Soleymani-Majd (Université Sorbonne Nouvelle) – « Prévoyance » occidentale et « fatalisme » oriental : l’épidémie de choléra dans le Safar Nameh (Persian Pictures) et les Lettres persanes de Gertrude Bell.

16h15-16h45 – Ambre-Aurélie Cordet (Université Gustave Eiffel) – Le voyage en Perse de Jane Dieulafoy (1881-1882) : au miroir de la photographie.

16h-45-17h – Temps d’échanges et conclusion.

Le programme en PDF.

Illustration : Alexandra David-Neel photographiée dans un studio de Calcutta, en 1924, quelques mois après avoir atteint Lhasa. Maison Alexandra David-Neel, Digne-les- Bains, PHDN 110 a.

Alexandra David-Neel au Tibet (1933), Elizabeth Meyer.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
citedesdames (27 mars 2024). Journée d’étude « Sur les traces de voyages et d’itinéraires féminins, du XVIe siècle à nos jours. Honneur à Alexandra David-Neel ». Cité des Dames. Créatrices dans la cité. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w45u


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.