Deux publications de poésie américaine

Le dernier événement poétique organisé par l’association double change et l’atelier Michael Woolworth et animé par Olivier Brossard le 7 juin dernier a permis d’entendre des lectures de quelques extraits des recueils L’Horloge au corps d’Eleni Sikelianos, traduit par Béatrice Trotignon, et de The Happy End / Bienvenue à tous  de Mónica de la Torre, traduit par le collectif Connexion Limitée (Shira Abramovich, Camille Blanc, Lénaïg Cariou, Nadia Wolff) dans la collection nord-américaine des éditions joca seria.

Ces deux ouvrages ont été publiés avec le soutien de la Poetry Foundation et de l’Université Gustave Eiffel, dans le cadre du projet Cité des Dames, créatrices dans la cité.

Vient aussi de paraître L’Insuivant de Lyn Hejinian, traduit et postfacé par Chloé Tomas (mai 2022), dans la même collection des éditions joca seria.

Plus d’informations sur l’événement


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
citedesdames (9 juin 2022). Deux publications de poésie américaine. Cité des Dames. Créatrices dans la cité. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mudp


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.